Choisir son niveau laser

Pour de gros travaux de rénovation comme pour du petit bricolage le dimanche, vous pouvez laisser de côté votre niveau  bulle et votre fil à plomb pour le niveau laser.

Quels que soient les travaux que vous devez réaliser, rien n’est plus important qu’un bon alignement. Et le niveau laser est parfait pour cela. Encore faut-il trouver le bon modèle.

Ce n’est pas facile surtout si vous n’en avez jamais utilisé. Je vous propose donc de vous donner tous les critères à prendre en compte avant de vous lancer dans l’achat d’un niveau laser.

Quel niveau laser pour quels travaux ?

C’est par là que vous devez commencer. Définir ses besoins est important car il existe plusieurs types de niveaux lasers.

Le niveau laser à points est surtout adapté aux travaux à l’intérieur. C’est le modèle le plus simple à utiliser. Comme son nom l’indique, il projette un ou plusieurs points sur le mur. On peut par exemple l’utiliser pour la pose de rails de cloisons ou comme point de repère pour le nivellement d’un faux-plafond.

Le niveau laser à lignes comme le Bosch Quigo 2 permet de projeter des lignes horizontales, diagonales et verticales. Ses applications sont plus nombreuses que le modèle précédent. Vous pouvez l’utiliser pour la pose de tableaux, de plinthes, pour poser du papier peint ou pour fixer une rampe d’escalier.

Le niveau laser à croix projette deux lignes reproduisant un angle à 90°. Un niveau laser tel que le Dewalt DW088K ou le Bosch GLL 3 vous permettra dont de réaliser des équerrages, la pose de carrelage, de rampes d’escalier, de papier peint etc.

Le niveau laser rotatif est le modèle le plus performant mais également le plus cher. Il possède une diode rotative qui projette un laser à 360° et donc tout autour de la pièce. Les professionnels sont presque tous équipés de ce type de niveaux lasers.

Les autres critères à prendre en compte

Voici les critères à connaître avant d’acheter un niveau laser :

  • La précision est bien sûr très importante et se mesure en millimètre. Elle définit la taille du laser à une certaine distance.
  • La portée : autre critère essentiel, la portée détermine la capacité du laser à projeter un faisceau.
  • Les accessoires : le trépied qui permet de stabiliser le niveau laser pour un résultat plus précis, la mire télescopique pour fixer le laser, les lunettes pour mieux voir le laser surtout en extérieur sont autant d’accessoires qui peuvent avoir de l’importance pour votre choix final.
  • Les options : auto-nivellement automatique, équerrage, aplomb, nivellement alignement horizontal ou vertical, à vous de faire votre choix.
  • La robustesse : un niveau laser peut être employé en hauteur et il vaut mieux qu’il soit solide et bien renforcé pour résister à une chute.
  • La couleur du laser : vous ne le savez peut-être pas mais il existe des faisceaux de couleur verte et de couleur rouge. Ce dernier est le plus vendu. Le vert arrive petit à petit à se faire une place car sa visibilité est 4 fois meilleure que le laser rouge mais il est plus cher.

Vous avez maintenant toutes les clés en main pour bien choisir votre niveau laser.

Lire les Tests